Protecteur de votre environnement

Rongeurs

Rongeur - La Souris à pattes blanches




Extermination - Exterminateur de rongeur la souris à pattes blanches – Exterminateur Région de Granby - Guide d'identification ABC Gestion Parasitaire

Caractères distinctifs de la souris à pattes blanches :

La souris à pattes blanches ressemble beaucoup à la souris sylvestre mais sa queue est généralement plus courte que le reste de son corps, elle est moins distinctement bicolore et son extrémité est peu poilue. Les poils de sa gorge sont entièrement blancs.

Reproduction de la souris à pattes blanches :

Les femelles peuvent avoir jusqu’à 4 portées par année. Les petits, dont le nombre varie de 1 à 9 (moyenne de 4 à 5), voient le jour entre la fin de mars et la fin d’octobre, après une gestation de 22 à 25 jours. Nus et aveugles à la naissance, ils ouvrent les yeux à 11 ou 12 jours, sont sevrés entre 22 et 28 jours et peuvent se reproduire à 6 ou 7 semaines.

Alimentation de la souris à pattes blanches :

La souris à pattes blanches se nourrit de graines, de noix, de petits fruits, de trèfle, d’insectes et de petits invertébrés.

Habitat de la souris à pattes blanches :

On trouve cette espèce dans les forêts de feuillus et les régions broussailleuses au sol bien drainé. Elle a une prédilection pour les boisés de chênes, de noyers ou de tilleuls.

Longévité de la souris à pattes blanches :

En milieu naturel, peu d’individus vivent au-delà de 4 ou 5 mois mais certains peuvent atteindre l’âge de 22 mois.

Comportements de la souris à pattes blanches :

La souris à pattes blanches est active toute l’année sauf pendant les nuits les plus froides de l’hiver. Elle est surtout nocturne. Elle ne fait pas de terrier mais creuse parfois une petite excavation sous une souche ou une pierre et utilise souvent les tunnels et les sentiers creusés par d’autres petits mammifères. Son nid est une petite sphère d’herbes et de feuilles séchées d’environ 18 cm de diamètre, tapissée de mousse, d’écorces effilochée, de poils et de plumes. Habile grimpeuse, cette souris niche souvent dans un nid d’oiseau ou un nid d’écureuil abandonné. À l’automne, elle amasse quantité de graines et de noix qu’elle transporte dans ses abajoues internes et met en réseve dans des cavités naturelles du sol, sous une souche ou dans un arbre creux, (ou dans nos greniers!) à proximité de son nid. Les souris à pattes blanches occupent de petits territoires et sont plutôt tolérantes les unes envers les autres. Parfois, elles occupent le même nid à plusieurs en hiver. À la période de reproduction, les femelles sont agressives; elles défendent les abords de leur nid au cours des premiers jours de l’élevage des petits. Le père est graduellement admis au nid et participe aux soins de la portée.