Protecteur de votre environnement

Petits Mammifères

Selon ressources naturelles et faune du Québec, un animal sauvage devient importunant lorsqu’il cause des dommages matériels aux biens privés. La tolérance devient la meilleure solution si les pertes sont minimes. Souvent, l’animal est peut-être seulement de passage et le problème devrait disparaître sous peu.

En milieu urbain, ces petits mammifères cohabitent avec les humains car nous leur fournissons bien souvent aliments, abris et sécurité.

Les poubelles, les dessous de perrons et cabanons, garages et greniers offrent des abris convenables pour donner naissance aux petits et y passer l’hiver. Il est donc primordial d’appliquer quelques méthodes préventives.

Nous offrons un service de capture ou de location de cage, selon vos besoins. Les petits mammifères indésirables sont relocalisés a plus de 10 km du lieu capturé.

La marmotte commune




Exterminateur – Capture de mammifères et location de cage pour la capture – Capture de marmottes – Exterminateur de marmotte – Extermination de marmotte – Granby

Description de la marmotte :

Longueur totale : 45,7 à 65,7 cm.
Queue : 1,05 à 1,63 cm.
Oreilles : 2,5 à 4 cm.
Les mâles et femelles adultes pèsent entre 7,6 et 9,3 livres. Leur poids varie énormément selon la saison, atteignant son maximum à l’automne. La marmotte a de petites oreilles rondes et des pattes courtes et robustes. Son corps est trapu, et sa tête est large et plate.

Habitat de la marmotte :

Elle fréquente les pâturages, les terrains accidentés parsemés de couches et de cailloux, les forêts clairsemées et les pentes rocheuses. Elle préfère les terrains sablonneux et biens drainées. Elle élit souvent domicile sur les talus bordant les autoroutes.

Le terrier de la marmotte est creusé à flanc de colline ou sur un terrain plat bien drainé. Il est constitué de 2 à 5 entrées reliées à diverses chambres par un réseau de tunnels. Les chambres mesurent environ 38 cm de diamètre et sont quelquefois tapissées de feuilles et d’herbes sèches. Elles sont toujours gardées propres par l’animal qui enterre ses fèces à l’extérieur ou à un endroit précis du terrier.

Exemple d’un terrier pour une marmotte :

Reproduction et longévité d'une marmotte :

Les femelles s’accouplent en mars ou avril, et n’ont qu’une seule portée par année. Les petits, au nombre de 2 à 9 (moyenne 4 à 5) naissent après une gestation de 28 à 32 jours. A la naissance, ils sont nus, aveugles et sourds. Ils quittent le terrier familial vers l’âge de 3 mois et deviennent matures au cours de leur deuxième année. La longévité de la marmotte des de 4 à 6 ans à l’état sauvage et de 8 à 10 ans en captivité.

Prédateurs de la marmote :

Ses principaux prédateurs sont le renard roux, le chien et le coyote, le lynx roux, l’ours noir, le vison et diverses espèces d’oiseaux rapaces.

Nourriture de la marmotte :

La marmotte se nourrit essentiellement de plantes vertes : trèfle, luzerne, renoncule, pissenlit, plantain. Elle ne dédaigne pas l’écorce et les ramilles de certains arbustes ni, à l’occasion, les fruits et légumes des jardins et certains insectes.

Contrairement aux autres écureuils, la marmotte n’amasse pas de nourriture. Elle accumule plutôt une réserve de graisse qui représente à l’automne jusqu’à 55% de sa masse totale. En été, la marmotte s’active tôt le matin ou en début de soirée. Friande de soleil, elle se prélasse de longues heures étendue à l’entrée de son terrier. Lorsqu’elle est dérangée, elle pousse un sifflement strident caractéristique avant de réintégrer son gîte, d’où son nom commun de siffleux.