Protecteur de votre environnement

Fourmis

Il existe plusieurs espèces de fourmis au Québec. Les plus observées dans le domaine de la gestion parasitaire sont : les fourmis gâte-bois, les fourmis de pavé, les fourmis noires des champs et les fourmis pharaon.

Les fourmis sont des insectes sociaux vivant en colonie. Elles sont dirigées par une reine. Selon l’espèce et la taille de la colonie, il peut y avoir plus d’une reine. Les fourmis sont réparties en différentes castes (ailées, ouvrières, reines, mâles) et leur apparence varie selon le groupe auquel ils appartiennent.

À l’intérieur des bâtiments, les fourmis, sont à la recherche de nourriture, qu’elles transportent ensuite jusqu’au nid. C’est en laissant une trace odorante que les fourmis ouvrières ou « éclaireuses » laissent savoir aux autres qu’il y a une source de nourriture intéressante.

Fourmi Pharaon




Extermination - Exterminateur de fourmis Pharaon – Exterminateur Région de Granby - Guide d'identification ABC Gestion Parasitaire

Description de la fourmi Pharaon :

La fourmi pharaon appartient à la sous-famille des fourmis Myrmicines, la plus grande sous-famille de fourmis. Ce groupe est représenté par 300 espèces de froumis en Amérique du Nord.

Cette très petite fourmi a une coloration variant de jaune pâle à brune en passant par le rouge. Son abdomen, aussi appelé gastre, est généralement plus foncé que le reste du corps. Les colonies de cette espèce de fourmis comptent une seule forme d'ouvrières (il n'y a pas de soldats, par exemple, comme chez d'autres colonies de fourmis).

Les fourmis ouvrières sont des fourmis femelles qui mesurent entre 1,5 et 2,5 mm de long. Les reines sont les plus grosses fourmis de la colonie, avec une longueur variant entre 3,5 et 5 mm. De teinte brune-rouge, elles ont une coloration plus sombre que les fourmis ouvrières.

Mode d’infestation des araignées tétraniques :

Les tétranyques peuvent croître en grand nombre dans les pelouses et les plantes bien fertilisées. Au printemps, suite à l’éclosion des œufs, il est fréquent d’en retrouver sur les fondations d’ù ils peuvent s’infiltrer à l’intérieur des maisons. Ils ne peuvent cependant pas s’y reproduire.

Prévention des araignées tétraniques :

’élimination de la végétation qui se produit en abondance sur une bande de 35-40 cm autour de la maison peut aider à prévenir les infestations. À l’intérieur des maisons, les infestations importantes peuvent être éliminées à l’aide d’un aspirateur. Mais quand les populations deviennent incontrôlables, il est fortement suggéré de faire appel à un professionnel de la gestion parasitaire..