Protecteur de votre environnement

Blattes

Description de la blatte germanique




Extermination - Exterminateur de blattes germanique – Blattes - Exterminateur - Granby - Guide d'identification parasitaire - ABC Gestion Parasitaire - Blattes germanique

Description de la blatte germanique :

Longueur : 10 à 15 mm à l’âge adulte.
Couleur : brune avec accents jaunâtres avec deux marques longitudinales de couleur noire sur le pronotum. Les ailes sont bien développées. Elle porte deux antennes filiformes, très mobiles et flexibles, souvent aussi longues que le corps. Leurs pièces buccales sont de type broyeur. Et leurs robustes mandibules sont fortement dentées.

Le mot coquerelle est un terme particulier au Québec pour désigner une blatte.

La blatte germaniqueest l'espèce de coquerelle la plus répandue sur la planète. Elle continue encore aujourd'hui à étendre son aire de distribution, sa présence se faisant maintenant remarquer jusqu'au Groenland et aux Îles-de-la-Madeleine. Cette blatte a fait son entrée au Canada par la Nouvelle-Écosse, en provenance de New York, au XVIIIe siècle. Elle est responsable de 90 % des infestations rapportées au Canada. Il s'agit d'une espèce très compétitrice qui s'adapte facilement à diverses situations. Elle bénéficie également de la plus grande capacité de reproduction parmi toutes les espèces domestiques.

Cycle de vie d'une blatte germanique :

Les blattes sont des insectes à métamorphose incomplète, ou hémimétaboles. Les jeunes blattes ressemblent donc aux adultes, mais ils sont dépourvus d'ailes à leur naissance.

Suite à l’accouplement, la génération future se prépare dans le corps de la femelle. Quelques dizaines d'œufs sont regroupés sur deux rangées à l'intérieur d'une capsule protectrice. Cette coque aux parois rigides porte le nom d'oothèque.

Les femelles produisent généralement plus d'une oothèque durant leur vie. La blatte germanique, par exemple, en fabrique le plus souvent quatre ou cinq, qui contiennent une trentaine d'embryons ou plus. Chez la majorité des espèces, l'oothèque est déposée dans un milieu humide dès la fin de sa formation. La blatte germanique se promène avec l'oothèque partiellement sortie de son abdomen pendant trois ou quatre semaines, jusqu'à un jour ou deux avant l'éclosion.

Selon les espèces, il faut de deux à 24 mois aux blattes avant d'atteindre la maturité.

La durée de vie des adultes ainsi que celle du cycle vital varient selon les espèces, ainsi que selon les conditions environnementales, en particulier la température. À titre d'exemple, la blatte germanique peut vivre plus de 200 jours. Elle passe environ 23 jours sous forme d'œuf et de 27 à 103 jours au stade de larve. Son cycle vital peut être complété en 60 jours environ à 27 °C et à 40 % d'humidité. L'insecte produit normalement trois ou quatre générations par année.

Habitat de la blatte germanique :

Les blattes domestiques habitent les maisons, les entrepôts, les commerces et tout autre bâtiments chauffés en hiver où elles trouvent suffisamment d'humidité et de nourriture Alimentation :

Les blattes sont des insectes omnivores. Les blattes peuvent manger de la matière végétale en décomposition autant que des animaux morts ou des restes de table. Dans nos maisons, les blattes se nourrissent de fruits, de légumes, de viande, d'aliments pour animaux, de fromage, de pâtes alimentaires, de céréales et de biscuits, ainsi que de cuir, de tissus, de poils et de colle (sur le papier peint, les reliures de livres et les timbres), etc.

Les blattes semblent préférer les hydrates de carbones (amidon et sucres) aux protéines et aux gras, mais elles peuvent manger à peu près n'importe quoi lorsqu'elles ont faim, y compris du savon, des rognures d'ongles, des cheveux et des particules de peau morte.

Généralités de la blatte germanique :

Au Québec, la plupart des blattes qui vivent dans les maisons sont nocturnes et fuient la lumière. Elles quittent leur abri le soir en quête de nourriture. Voir des blattes s'activer à la lumière du jour est un signe que la population est très élevée.

La plupart des espèces de blattes ont des glandes abdominales qui sécrètent une substance à l'odeur répugnante. De plus, le liquide brun qui s'écoule de leur bouche imprègne les aliments, la vaisselle et les autres objets d'une senteur nauséabonde.

Certaines espèces de blattes, dont la blatte germanique, ont tendance à préférer des abris très exigus, où les deux faces de leur corps sont en contact avec des surfaces solides. Cette tendance porte le nom de thigmotactisme.

Les blattes s'enfuient au moindre signe de danger. Elles sont très sensibles aux vibrations du sol et peuvent détecter des mouvements microscopiques. Elles sont aussi capables de percevoir d'infimes déplacements d'air grâce aux poils qui se trouvent sur les cerques situés sur leur abdomen. Elles détectent ainsi les mouvements d'un ennemi bien avant qu'il soit près d'elles.

Méthodes de contrôle pour les blattes germanique :

Les coquerelles comptent parmi les insectes de maison les plus indésirables. Les coquerelles laissent une mauvaise odeur et contaminent les aliments avec leurs sécrétions et leurs excréments. En plus de la nourriture, elles peuvent endommager les livres et le papier, causant des dégâts dans les bibliothèques.

En gros, la clé du contrôle à long terme consiste à réduire le plus possible les sources de nourriture, d'eau et d'abris nécessaires à la survie des blattes. Dans un immeuble à logements, tous les locataires doivent collaborer au programme de contrôle pour assurer son succès. Il ne faut pas oublier que les traitements massifs aux insecticides peuvent provoquer le déplacement des populations vers d'autres logements.

Si des blattes ont élu domicile dans votre demeure, il faut passer à l'action et les éliminer. Le premier réflexe est souvent de recourir aussitôt à un insecticide. Avant d’agir, il convient de demander conseil à un exterminateur spécialiste en gestion parasitaire. Il est préférable avant tout de placer des pièges aux endroits stratégiques afin de faire une bonne détection et par le fait même, bien identifier l’insecte ce qui facilitera de beaucoup de travail du spécialiste. Appliquer un insecticide pourrait aggraver la situation. Il est important de savoir que a blatte germanique a développé une résistance à plusieurs insecticides chimiques.