Protecteur de votre environnement

Araignées

Au Québec, on compte plusieurs espèces d’araignées qui vivent dans les maisons ou à l’extérieur, sur les murs des bâtiments. Elles peuvent également vivre dans la nature, sur le feuillage et sous des pierres, par exemple.

Toutes les espèces d’araignées ont huit pattes. Leur corps est divisé en 2 parties (tête-thorax et abdomen). Au bout de l’abdomen il y a les filières (d’où proviennent les fils de soie). Les araignées ont plusieurs yeux. Leurs pièces buccales sont composées des chélicères, qui se terminent par un crochet, et des palpes. Les femelles sont généralement plus grosses que les mâles.

De façon générale, la femelle pond ses œufs dans un sac de soie qu’elle dissimule dans un abri ou transporte avec elle. Selon le cas, l’araignée peut produire un ou plusieurs de ces sacs, contenant chacun un nombre variable d’œufs. Ceux-ci éclosent quelques semaines après la ponte, ou au printemps suivant chez les espèces qui passent l’hiver sous cette forme. Les araignées peuvent hiverner à l’état d’œuf, à un stade immature ou sous leur forme adulte.

La plupart des araignées ne voient pas très bien. Elles ont plutôt la vue courte, et si elles semblent courir vers vous, elles l’ignorent probablement. Ces arthropodes s’orientent grâce à des poils très sensibles situés sur leurs pattes et sur leurs palpes.

Les araignées sont incapables de mâcher ou d’absorber des aliments solides. Pour se nourrir, elles doivent liquéfier leur repas avant de l’ingérer. Elles injectent des liquides digestifs dans le corps de leur proie paralysée et en sucent ensuite le contenu, ne laissant qu’un exosquelette vide. La digestion a ainsi lieu avant le repas.

Prévention contre l'araignée :

Éliminez les points d’accès en bouchant les fissures et les trous sur les murs extérieurs de la maison, ainsi qu’autour des portes et fenêtres. Ajoutez des moustiquaires aux portes, fenêtres et bouches d’aération.

Limitez aussi les éclairages de nuit autour de votre demeure. La lumière attire les insectes qui, à leur tour, attirent les araignées.

Diverses espèces habitant le milieu naturel peuvent entrer accidentellement dans les habitations ou y être transportées avec du bois de chauffage, des plantes, des vêtements mis à sécher dehors ou d’autres objets ayant séjourné à l’extérieur. Si vous tenez à éviter d’introduire chez vous des araignées, des insectes ou d’autres petites bêtes, inspectez ce que vous faites entrer dans la maison.

L'araignée Tétranyque




Extermination - Exterminateur d'araignee tétranyque – Exterminateur d'araignees Région de Cantons-de-l'Est - Montérégie - Guide d'identification ABC Gestion Parasitaire

Généralités de l'araignée tétranique :

Les araignées tétranyques sont des acariens, ils ne font pas partie de la classe des insectes. Ils possèdent quatre paires de pattes comparativement à trois chez les insectes. On retrouve ces acariens dans tous les milieux. Le tétranyque du trèfle est un parasite des plantes.

Il mesure environ 2,5 mm. Ses pattes avant sont deux fois plus longues que les trois autres paires de pattes. Ils sont rouges vifs.

Cycle de vie de l'araignée tétranique :

Les œufs sont déposés à l’automne, le long des fondations des maisons ou sous l’écorce des arbres. Les adultes peuvent survivre à l’hiver. L’éclosion des œufs a lieu au printemps. Selon les conditions climatiques, il peut y avoir une ou deux générations par année.

Nourriture de l'araignée tétranique :

Les araignées tétranyques du trèfle peuvent se nourrir de la sève de plus de 200 variétés de plantes. Ils s’attaquent souvent à la pelouse et on les retrouve en grand nombre le long des fondations au printemps et en automne. Bien que leur seule présence puisse causer des désagréments aux humains, ils ne piquent pas et sont tout à fait inoffensifs.

Mode d’infestation des araignées tétraniques :

Les araignées tétranyques peuvent croître en grand nombre dans les pelouses et les plantes bien fertilisées. Au printemps, suite à l’éclosion des œufs, il est fréquent d’en retrouver sur les fondations d’ù ils peuvent s’infiltrer à l’intérieur des maisons. Ils ne peuvent cependant pas s’y reproduire.

Prévention des araignées tétraniques :

L’élimination de la végétation qui se produit en abondance sur une bande de 35-40 cm autour de la maison peut aider à prévenir les infestations. À l’intérieur des maisons, les infestations importantes peuvent être éliminées à l’aide d’un aspirateur. Mais quand les populations deviennent incontrôlables, il est fortement suggéré de faire appel à un professionnel de la gestion parasitaire.