Protecteur de votre environnement

Araignées

Au Québec, on compte plusieurs espèces d’araignées qui vivent dans les maisons ou à l’extérieur, sur les murs des bâtiments. Elles peuvent également vivre dans la nature, sur le feuillage et sous des pierres, par exemple.

Toutes les espèces d’araignées ont huit pattes. Leur corps est divisé en 2 parties (tête-thorax et abdomen). Au bout de l’abdomen il y a les filières (d’où proviennent les fils de soie). Les araignées ont plusieurs yeux. Leurs pièces buccales sont composées des chélicères, qui se terminent par un crochet, et des palpes. Les femelles sont généralement plus grosses que les mâles.

De façon générale, la femelle pond ses œufs dans un sac de soie qu’elle dissimule dans un abri ou transporte avec elle. Selon le cas, l’araignée peut produire un ou plusieurs de ces sacs, contenant chacun un nombre variable d’œufs. Ceux-ci éclosent quelques semaines après la ponte, ou au printemps suivant chez les espèces qui passent l’hiver sous cette forme. Les araignées peuvent hiverner à l’état d’œuf, à un stade immature ou sous leur forme adulte.

La plupart des araignées ne voient pas très bien. Elles ont plutôt la vue courte, et si elles semblent courir vers vous, elles l’ignorent probablement. Ces arthropodes s’orientent grâce à des poils très sensibles situés sur leurs pattes et sur leurs palpes.

Les araignées sont incapables de mâcher ou d’absorber des aliments solides. Pour se nourrir, elles doivent liquéfier leur repas avant de l’ingérer. Elles injectent des liquides digestifs dans le corps de leur proie paralysée et en sucent ensuite le contenu, ne laissant qu’un exosquelette vide. La digestion a ainsi lieu avant le repas.

Prévention contre l'araignée :

Éliminez les points d’accès en bouchant les fissures et les trous sur les murs extérieurs de la maison, ainsi qu’autour des portes et fenêtres. Ajoutez des moustiquaires aux portes, fenêtres et bouches d’aération.

Limitez aussi les éclairages de nuit autour de votre demeure. La lumière attire les insectes qui, à leur tour, attirent les araignées.

Diverses espèces habitant le milieu naturel peuvent entrer accidentellement dans les habitations ou y être transportées avec du bois de chauffage, des plantes, des vêtements mis à sécher dehors ou d’autres objets ayant séjourné à l’extérieur. Si vous tenez à éviter d’introduire chez vous des araignées, des insectes ou d’autres petites bêtes, inspectez ce que vous faites entrer dans la maison.

L'araignée Salticus scenicus




Extermination - Exterminateur d'araignee Salticus scenicus – Exterminateur d'araignees Région de Granby - Haute-Yamaska - Guide d'identification ABC Gestion Parasitaire

Cette araignée trapue et robuste est munie de pattes plutôt courtes et épaisses. Son abdomen est zébré et très poilu.

Comme chez les autres araignées sauteuses, les deux yeux du milieu de la rangée du bas sont beaucoup plus gros que les autres. Elle ne tisse pas de toile. Elle chasse plutôt en bondissant sur ses victimes, se déplaçant souvent très vite en faisant des sauts courts et subits.

L'araignée salticus scenicus est capable de bondir sur une distance équivalente à plusieurs fois sa longueur. Elle peut également marcher sur une surface aussi lisse que le verre grâce à des touffes de poils sur ses pattes. C'est pourquoi on la trouve parfois sur les fenêtres dans les maisons. Cette araignée diurne apprécie le soleil. On la trouve souvent à l'extérieur, mais elle pénètre aussi dans les habitations, où on peut la voir se déplacer en sautant sur les murs, les portes, les moustiquaires et près des fenêtres. En plus de ses dons pour le saut, l'araignée salticus scenicus bénéficie d'un sens de la vue très bien développé pour capturer ses proies. La famille des Salticides jouit de la meilleure vision dans le monde des araignées. Cette espèce dévore quantité de petites mouches qui fréquentent nos maisons.